top of page

Les autres fraises.

Sommaire.

  1. Introduction.

  2. La fraise à folding

    1. Le principe.

    2. La fraise à écrire.

    3. La méthode d'utilisation.

    4. Conclusion.

  3. La fraise à gorge.

  4. La fraise à rainurer.

    1. Présentation.

    2. Semelle à poignée.

  5. La fraise à queue d'aronde.

  6. Conclusion.


I - Introduction.


II - La fraise à folding.


II-A - Le principe.


Le terme folding vient de l'anglais, on pourrait le traduire par « pliage bois ». Il s'agit d'une technique d'usinage permettant de faciliter la réalisation de toutes sortes de « boîtes » assemblées à coupes d'onglet.


Exemple de folding
Exemple de folding

Personnellement, je n'effectue pas le pliage du bois mais la coupe d'onglet obtenue est de bonne qualité.


II-B - La fraise à écrire.


Pour 50 euros, en complément d'une défonceuse, vous pouvez acheter la fraise suivante :

915.380.11 - FRAISE À RAINURER CMT EN V" 90° S=8 D=38X28,5X63,5



915.380.11
915.380.11

Il existe aussi une fraise fording avec roulement.


II-C - La méthode d'utilisation.


Aucune limitation de dimension pour le panneau, vous pouvez travailler sur une plaque plus ou moins grande.


Une limitation de profondeur de 18 mm : Dans notre cas, on bosse sur un tasseau de 18 mm de profondeur, la longueur standard en menuiserie et la hauteur maximum pour travailler avec cette fraise de 38 mm de diamètre et avec un angle de 90°.


  • Un martyr sur votre établi.

  • On s'appuie sur un tasseau qui sert de guide.

  • On réalise plusieurs passes en augmentant la profondeur de coupe. Utilisez le barillet de votre défonceuse: marche après marche.

  • On descend la fraise à 17 ou 18 mm de profondeur. L'idéal, c'est de laisser un millimètre de profondeur et de plier l'ensemble.

II-D - Conclusion.


Elle offre de bons résultats pour des épaisseurs jusqu'à 18 mm.

Aucune limite de taille pour le panneau.


Vous pouvez fabriquer un caisson, un tiroir avec cette technique.


III - La fraise à gorge.


Elle permet de créer des motifs cylindrique. Ma fraise est du diamètre 16 mm.


La fraise à gorge
La fraise à gorge

Pour personnaliser les panneaux de portes, les façades de tiroirs et les portes de meubles avec un motif décoratif simple.


IV - La fraise à rainurer.


IV - A Présentation.


Adaptée à l'usinage d'une rainure ou d'une feuillure sur chant.


Si vous voulez usiner un chant ( bord d'une planche ) pour réaliser une rainure avec une fraise droite, vous n'aurez pas beaucoup d'équilibre, la défonceuse risque d'être instable.


Par contre, si vous voulez usiner le chant avec une fraise à rainure, la planche est posée à plat, et vous avez un bon équilibre de votre défonceuse.


L'utilisation principale est le renforcement d'un plat joint avec des lamelles.


La fraise à gorge
La fraise à gorge

IV - B La semelle à poignée.


Dés lors que vous souhaitez usiner au bord d'une planche, la défonceuse, à moitié dans le vide, a bien du mal à rester stable.


Vous avez à ce moment là trois possibilités :


semelle à poignée
semelle à poignée

V - La fraise à queue d'aronde.


Méthode d'utilisation :

  • Avant l'utilisation de la queue d'aronde de 12,7 mm, on utilise, une fraise droite de 8 mm de diamètre, pour limiter l'effort ultérieur de la queue d'aronde.

La fraise à queue d'aronde
La fraise à queue d'aronde

Exemples d'utilisations :


VI - Conclusion.


  • La fraise à queue d'aronde : Assez spécialisée, Utile.

  • La fraise à rainurer : Assez spécialisée.

  • La fraise à gorge : Il existe 36 profils différents pour les fraises.

  • La fraise folding : Assez spécialisée. Travail propre.


 

Article 35 - @AutourDuBois - 2017

18 vues

Comentarios


bottom of page