top of page

La dégauchisseuse.

Sommaire.

  1. Introduction.

  2. Objectifs.

  3. Anatomie d'une dégauchisseuse.

  4. Dégauchir, La méthode.

  5. Les savoirs -faire indispensables.

  6. Achat.

  7. La solution manuelle.

  8. Pourquoi une petite dégauchisseuse ?


I - Introduction.


Je vous recommande l'article sur le bois -matériau. pour comprendre les déformations au séchage du bois.


Premier cas :

  • Votre bois a été scié en scierie.

  • Votre bois a séché, naturellement ou artificiellement.

  • Votre bois s'est déformé pendant le séchage.

  • La dégauchisseuse va supprimée ces défauts.


Deuxième cas :

  • Vous achetez du bois en supermarché, le bois est commercialement sec ( 18 % humidité).

  • Le bois est dit avivé, parque les quatre cotés ont déjà été usinés.

  • Vous laissez sécher le bois dans votre atelier jusqu'à 10 %. Le bois se déforme légèrement.

  • Vous devez corroyer votre planche.


II - Objectifs.


  • Aplanir une surface, obtenir une première surface de référence..

  • Aplanir la surface adjacente, Obtenir une surface de référence secondaire, perpendiculaire à la première surface de référence.

  • Les deux autres surfaces seront rabotées ultérieurement.


L'ensemble de ces quatre opérations, dites de calibrage, s'appelle le corroyage.


D'une manière générale, vous devez corroyer votre planche, le plus tard possible, pour éviter que les semaines de séchage suivante entraine des déformations.


III - Anatomie d'une dégauchisseuse.


Une dégauchisseuse, d'une manière simple, c'est un rabot inversé.



Une dégauchisseuse
Une dégauchisseuse


Il existe également des machines combinées, comme à kérourien, qui sont :

  • scie sous table.

  • dégauchisseuse.

  • raboteuse.


Une dégauchisseuse, c'est :

  • Une table d'entrée.

  • Un arbre.

  • Un guide parallèle.

  • Une table de sortie.


IV - Dégauchir, La méthode.


  • Positionner la planche tuilé de façon à obtenir une planche stable avant d'usiner. Evitez de positionner le coté arrondi vers le bas.

  • La planche la plus large sera posée à plat sur le plateau puis usiner.

  • La planche perpendiculaire, souvent très fine ( 18 mm ), viendra s'appuyer sur le guide parallèle, puis usiner.

  • La profondeur de coupe : 1 mm.


V - Les savoirs -faire indispensables.

  • Régler la profondeur de coupe.

  • Changer le fer.

  • Dans le cas de kérourien, nous utilisons une combinée, il faut donc savoir changer les courroies de façon à passer de la scie sous table à la rabot/dégau.


VI - Achat.


  • Vous pouvez acheter une dégauchisseuse-raboteuse mais le problème, vous devez changer vos réglages à chaque fois que vous passez de la dégauchisseuse à la raboteuse. La solution, deux machines séparées pour une meilleure productivité.

  • La dégauchisseuse est une machine qui demande beaucoup d'espace devant et derrière.

  • Vous allez devoir choisir la largeur de votre machine. Plus elle sera large, plus en sera utile, mais chère.

VII - La solution manuelle.


Personnellement, je ne dispose pas d'assez de place pour l'achat d'une rabot/dégau.

Ma solution, effectuer son corroyage à l'aide de rabots.


VIII - Pourquoi une petite dégauchisseuse ?


L'idée, reconstituer des panneaux en partant d'une planche non dégrossie.

  • Achat d'une planche non dégauchie 2 m 20.

  • Usinage des 4 cotés en petites planches de 10 à 20 cm de long.

  • Reconstitution, collage d'un panneau parfaitement perpendiculaire.

 

Article 239 - @AutourDuBois - 2024



9 vues
bottom of page