• larvor yann

La menuiserie : histoire et définitions.

Mis à jour : janv 22

Sommaire.

  1. Définition.

  2. Menuisier ou charpentier.

  3. Menuisier ou ébéniste.

  4. Histoire de la menuiserie.

  5. Conclusion.



le trusquin


I - Définition.


" La menuiserie, art et métier, est l'ensemble des techniques mises en œuvre pour construire des ouvrages de taille relativement petite (par opposition aux ouvrages de charpente) par la mise en forme et l'assemblage de menues pièces de bois.


Par extension, on parle de menuiseries pour désigner les ouvrages dont la conception répond à cette définition : ils doivent être en bois massif et assemblés selon les techniques traditionnelles (à tenon et mortaise qu'il soit chevillé ou collé, à queue d'aronde, à enfourchement, à mi-bois, à rainure et languette, etc.).


Les vis, clous, boulons, colles et autres éléments de fixation mécanique ou chimique peuvent être utilisés mais ne se suffisent pas à eux-mêmes : un ouvrage dont les pièces de bois, sans aucune forme d'usinage, ne tiendraient entre elles que par leur emploi n'est pas une menuiserie.

" Wikipédia.


La lecture de cette définition donne une importance particulière aux assemblages dans la formation du menuisier :


Les assemblages rapides - Les tourillons. 39 - Assemblage par tourillons.

75 - un gabarit pour tourillons wolfcraft.

Les Assemblages rapides - Autres

63 - La fraiseuse à Lamelles ( Atelier Caisse à Clous )​.

Les assemblages simples. 37 - Assemblage simple par Tenon et Mortaise. 51 - Les feuillures. 73 - la cloueuse.

92Assemblage à faux tenon et dérivés rapides.

110 - Assemblage Mi-bois en croix.

134 - Les assemblages : embrèvement plein.

135 - Les Assemblages : L'assemblage en coupe d'onglet.

​​​

Les assemblages complexes.

133 - Les Assemblages : embrèvement à languette bâtarde.


II - Menuisier ou charpentier.


Métier père de tous les autres, le charpentier est celui qui s’occupe de la création de la structure du bâti, qu’il s’agisse d’un bateau, d’une charpente ou d’une maison bois. Il travaille « la grande cognée », les pièces de bois de grande dimension et les structures globales. On sollicite donc un charpentier pour s’occuper de la charpente évidemment, mais aussi d’un abri bois, d’une terrasse bois, d’une maison bois, etc. Bref, le charpentier s’occupe des grandes constructions de bois.


III - Menuisier ou ébéniste.


"Les meubles de menuiserie sont exécutés en bois massif, constitués d'un bâti assemblé recevant des panneaux en rainure. Toutes les pièces restent apparentes. Éventuellement, il peut inclure un décor sculpté, bien qu’en principe celui-ci soit confié à un sculpteur sur bois. Les consoles d’applique, les cadres de miroir, et tous les meubles en bois massif sculpté ou mouluré sont des meubles de menuiserie.

Les meubles d'ébénisterie, eux, sont composés d'un bâti en menuiserie et sur lequel sont appliquées des feuilles de bois précieux ou toutes autres matières décorées ou sculptées qui dissimulent entièrement le bâti ordinaire." Wikipédia


Le menuisier est un métier, l'ébéniste est un artisan d'art spécialiste du meuble.


IV - Histoire de la menuiserie.


En 1382, un arrêt royal ordonne qu'on distingue à l'avenir les menuisiers des charpentiers. Jusque-là les menuisiers (du mot minitarus qui signifie : ouvrier travaillant à de menus ouvrages) étaient confondus sous le terme général de Charpentiers avec le qualificatif de "Charpentier de la petite cognée". Les outils et ouvrages deviennent tellement différents qu'une distinction devient alors nécessaire.


L’ébéniste quant à lui est l’artisan d’art des métiers du bois. A l’origine, si l’on l’appelle ébéniste, c’est parce qu’il travaille les bois précieux et exotiques, tous regroupés sous la désignation d’ébène, ce bois noir et dense utilisé depuis l’antiquité. On confiait donc le travail de ces bois précieux, au Moyen-Âge, à des artisans extrêmement soigneux et aux talents artistiques reconnus, pour ne pas gâcher une matière première très coûteuse. Et, comme il se doit, on exigeait d’eux qu’ils ouvragent le bois comme un bijou. Ils se spécialisèrent donc dans la création de meubles ouvragés. Ainsi, aujourd’hui, les ébénistes sont les charpentiers spécialisés dans la conception la création et la réparation de meubles.


V - Conclusion.


La littérature de menuiserie parle d'une part des outils mais également des assemblages.

On comprend ici l'importance de ces assemblages dans le métier.

Article 136 - @AutourDuBois - 2019.

© 2020 par Yann L'Arvor - 1 Lot Ty Huel 29830 Ploudalmézeau - 02 98 38 70 29 - yann.larvor@monatelierbois.com