• larvor yann

Assemblage par collage.

Mis à jour : 3 oct. 2019


Sommaire.

  1. Pourquoi coller ?

  2. Comment coller ?

  3. Avec quoi coller ?

I - Pourquoi coller ?

Le collage est une technique d'assemblage entre deux pièces.

"Les colles actuelles présentent une résistance à l'arrachement supérieure à celle des fibres du bois qui l'entourent."

Le collage et le vissage fonctionnent bien ensemble. Le vissage serre les parties collées. Le collage renforce encore plus le vissage.

L’inconvénient de la colle, le séchage prend du temps et cela peut interrompre le cours de la fabrication. De plus, contrairement au vissage, le collage n'est pas réversible.

II - Comment coller ?

La première étape d'un collage, c'est le montage à blanc. Vous vérifiez l'assemblage des tenons et des mortaises, qu'ils soit parfaitement d'équerres.

Vous pouvez également choisir vos serres joints... Tout est prêt, c'est parti!

A ce stade, selon la difficulté du projet, vous choisissez une colle progressive ou rapide. La colle rapide réduit la perte de temps, la colle progressive donne le temps d'encoller de grands panneaux.


Dans le cas où vous voulez encoller de grands panneaux à la colle progressive, utilisez une éponge, un peu d'eau, pour humidifier le panneau avant pose de la colle.

A l'aide d'un pinceau, Vous plongez votre pinceau, dans le pot de colle blanche, vous l'appliquer sur le tourillon, ou la feuillure que vous souhaitez coller.

Autre technique, vous pressez le pot pour venir déposer un peu de colle sur le bois, vous utilisez votre doigt pour venir appliquer la colle sur la feuillure. A l'aide d'un racloir et d'un tissu, vous essuyer le bord extérieur.

Il suffit d’encoller une des deux pièces.

A l'aide d'un serre joint, vous serrez les pièces à coller l'une avec l'autre pendant 1H30. Vous pouvez utiliser des cales et du papier sulfurisé pour éviter de coller la cale avec la pièce.

Le serrage, avec serres-joints, est indispensable pour la colle blanche, vous pouvez également remplacer les serres joints par du vissage.

III - Avec quoi coller ?


La colle SADER - j'aime!

La colle blanche, également appelée colle vinylique, existe en deux version : la colle à prise rapide, et la colle à prise progressive. Compté 2H00 de séchage pour la prise rapide, 24H00 pour la prise progressive.

Une astuce, couler une goutte de colle sur une chute de bois, laissez sécher. Quand la goutte est sèche, votre montage est prêt pour la suite des opérations.


L’intérêt de la colle blanche, elle ne présente aucun danger pour l'utilisateur, on peux se laver les mains à l'eau.


La colle blanche, aussi appelée colle vinylique, appartient à la famille des colles artificielles thermoplastiques. Dans cette famille, on trouve la colle néoprène qui offre une prise rapide ( 20 mn ) mais elle demande des précautions à l'utilisation.

La colle à prise progressive laisse à l'utilisateur le temps de travailler (30 minutes).

La colle blanche ou colle à bois, offre un faible coût, une bonne adhérence, et une simplicité d'emploi. Elle est adaptée à tous types de bois ( Bois tendres, durs, exotiques , contreplaqués...).


Il existe des classes de colle blanche :

D1,D2, colle intérieure

D3,D4, colle extérieure, humidité.

Effectuez un ponçage et un coup de chiffon avant application.

Un simple chiffon permet d'enlever les excès de colle avant séchage.

Après collage, limer ou gratter avec un cutter les traces de colles.

Nettoyage du pinceau.

  • Colle fraîche : eau chaude.

  • Colle sèche : eau chaude + vinaigre blanc.

Article 67 - @AutourDuBois - 2018

#2018 #Montage

© 2020 par Yann L'Arvor - 1 Lot Ty Huel 29830 Ploudalmézeau - 02 98 38 70 29 - yann.larvor@monatelierbois.com